Place aux fauteuils et intérieurs design et contemporains à Paris

fauteuil design

Chaque année, le Pavillon des Arts et du Design, en abrégé PAD pose ses valises au jardin des Tuileries. Ce pavillon est organisé en galeries qui présentent leurs créations durant les cinq jours que dure l’événement. La Galerie Mouvements Modernes qui a participé à l’édition 2018 du PAD a ébloui les visiteurs avec son « intérieur contemporain ». Des présentations design qui offraient une plateforme d’expression à la céramique contemporaine. Mouvements modernes a donc misé sur l’anachronisme, avec des pièces intéressantes mêlant le charme de l’ancien au dynamisme du moderne. Ce que ces pièces ont en commun est l’attrait pour le renouveau de la tradition, les ornements sont ainsi réinventés. Les visiteurs ont pu découvrir des tables, des suspensions, des guéridons, des tapisseries, et autres objets comme les fauteuils design« In & Out », une tendance mobilier à essayer. L’une des pièces maîtresses de cette exposition étant la suspension en fer forgé d’Élisabeth Garouste et Bonetti, elle date de 1992. Ce luminaire à la fois original allie la déstructuration postmoderne à l’art déco.

Parmi les autres créateurs présents à cette exposition, nous pouvons citer Armelle Benoît, la céramiste qui a profité de l’événement pour présenter la table basse « Arctique ». Cette table en grès, avec des circonvolutions par-ci, par-là, accompagnera bien votre fauteuil design. Quant à l’architecte d’intérieur Emma Donnersberg, elle a présenté des guéridons et des bouts de canapé tout aussi uniques et inédits. Ces meubles, qui font penser à des champignons sculptés, sont faits de résine travaillée à la main. Le designer Fabien Petiot, qui était lui aussi présent a présenté une nouvelle collection de miroirs : des miroirs déformants, reflétant la lumière, etc. Les visiteurs appréciant les tapisseries ont certainement pris plaisir à découvrir les créations d’Alexandra Mocanu qui sont des souvenirs de paysages visités et qui laissent entrevoir un monde imaginaire.

Cette exposition a été l’occasion pour les designers et céramistes présents de revisiter et de donner une lecture nouvelle des arts de la décoration. La métamorphose des matériaux était à l’honneur, avec les projecteurs sur la porcelaine, la céramique, le verre et de nombreux autres. Matthew Chambers y a présenté ses sculptures en grès, comme des spirales imbriquées les unes aux autres. Dans la même veine, les sculptures de Merete Rasmussen adoptaient des enroulements corallins. Quant à Bae Sejin, il propose des créations souples avec des formes lentes, dotées d’ouvertures multiples. Autant de créations sculpturales qui embelliront l’espace à côté de votre fauteuil design. Le designer Yoshiaki Kojiro lui s’est spécialisé dans le travail du verre, aboutissant à des pièces laiteuses, qui saisissent l’instant précis où le verre se fissure. Andrea Walsh fait un retour vers le design fonctionnel avec des objets qui associent verre et porcelaine, notamment des coffrets aux finitions satinées et dépolies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*